Accueil > Conseils musculation > Le nombre de clubs de muscu en augmentation

Le nombre de clubs de muscu en augmentation

LE SCAN SPORT – Le nombre de personnes qui pratiquent la musculation a explosé ces dernières années, entre ceux qui vouent un culte au modelage du corps et ceux qui la pratiquent en complément d’une autre activité.

XVMb0f1eab4-f2a2-11e5-a1e8-a6282d2e0c44

Des muscles, saillants, contractés, congestionnés. Au Salon du Body Fitness, organisé les 18, 19 et 20 mars au Parc des Expositions de Paris, les visiteurs s’exhibent dans des débardeurs souvent très larges qui laissent entrevoir leurs musculatures. Ils se toisent du regard, se comparent. Certains testent les nouvelles machines, les nouvelles méthodes d’entraînement ; d’autres en profitent pour faire une vraie séance de musculation.

Les poids claquent au sol lorsqu’un sportif s’essaie au soulevé de terre, un exercice qui travaille de nombreux muscles dont les ischios-jambiers et le dos. Une odeur de testostérone règne au milieu de la foule abondante, mais pas seulement, l’œstrogène est également perceptible. Car les femmes, pour une grande majorité vêtues d’un legging qui moulent leurs cuisses fuselées et leurs fessiers rebondis, sont venues en nombre au Salon du Body-Fitness. Les allées sont bouchées, les bousculades sont de rigueur. Les flashs pullulent ; des jeunes s’agglutinent autour des athlètes présents pour prendre des photographies.

Un nombre de visiteurs en expansion

«C’est le moment de sortir l’artillerie lourde», lance en riant une visiteuse à son amie, devant un bodybuilder, apparemment à son goût. Mais, malheureusement pour elle, le temps d’attente est important, de nombreuses personnes font la queue pour immortaliser un moment avec ce mastodonte. «C’est la première fois que je vois autant de monde au Salon du Body Fitness», indique l’un des vigiles. Une impression confirmée par un membre de l’organisation: «C’est vrai, d’habitude, il n’y a pas autant de bouchons. Le nombre de visiteurs ne cesse d’augmenter d’année en année», explique-t-elle. Les chiffrent donnent raison à ces impressions. En 2015, plus de 43.000 personnes étaient venues au Salon du Body Fitness ; une augmentation du nombre de visiteurs de plus de 43% par rapport à 2014.

La musculation, et le fitness, sont devenus à la mode. Yves Minguet, PDG de Multiform’, une société française qui fabrique les machines de musculation, confirme également cette tendance: «On fait de plus en plus de ventes. On arrive même à vendre en Chine. On vend également du matériel à la police, à l’armée, aux hôtels», détaille-t-il, tandis que sur son stand, où de nombreuses machines sont dispersées, une personne réalise une série à la «presse», pour travailler ses jambes. Par la suite, il ajoute: «Auparavant les salles de sport étaient essentiellement réservées aux hommes, elles n’étaient pas très jolies. Désormais, elles sont belles, elles sont attirantes, elles se sont adaptées à la gent féminine. Et puisque les femmes y vont, les hommes font de même. Maintenant, les salles de sport ont remplacé les bars, c’est devenu un lieu de convivialité et de rencontres.»

Une explosion du nombre de pratiquants

En effet, la musculation a connu une révolution depuis plusieurs années. Le nombre de pratiquants a explosé. «En 2010, on avait à peine 80 salles dans toute la France. Désormais, on en a 303 d’ouvertes, 140 sont en cours d’ouverture, dont 20 dans les deux prochains mois», détaille Thierry Marquer, PDG de L’Orange Bleue, un groupe de salles de sports. Avant d’ajouter: «Si l’on prend notre première salle de sport, on a augmenté notre chiffre d’affaires de 25% entre 2010 et 2014, sur cette seule salle. Il y a vraiment de plus en plus de pratiquants.» Parmi ces nouveaux amateurs de musculation, on retrouve beaucoup de jeunes. «On fait de la musculation pour évoluer. On a envie de progresser. Dans les sports collectifs, on se bat contre les autres, mais en musculation on se bat contre soi-même. C’est ce qui nous attire, et puis au début, quand on commence, on progresse très rapidement. C’est motivant», expliquent dans le tohu-bohu ambiant Alexis et Pierre, respectivement 20 et 22 ans, venus pour rencontrer des athlètes. Mais ce sont les femmes qui sont le plus représentées dans les salles de sport. «Dans n’importe quelle salle de sport, les femmes, qui pour la plupart font du fitness, représentent 60% à 70% de la clientèle», précise Thierry Marquer.

Une démocratisation de la discipline à partir de 2010

L’émergence des sites de partages de vidéos, comme Youtube et Dailymotion, ainsi que des réseaux sociaux – lieux virtuels où le narcissisme physique est à son paroxysme – y est sans doute pour quelque chose ; mais pour le PDG de L’Orange Bleue, l’essentiel est ailleurs: «Depuis 2010, la musculation s’est démocratisée. Par exemple, notre groupe, a cherché à rendre accessible la musculation, et le fitness, à tout le monde, à la fois géographiquement et financièrement. On est allé s’implanter hors des grandes villes, dans des communes plus petites. On a aussi pratiqué des tarifs réduits. D’autres salles nous ont suivis, et au final la musculation est devenue accessible à un plus grand nombre», précise-t-il, sur son stand, où de nombreuses personnes viennent se renseigner.

Bien loin de l’Allemagne et de l’Angleterre

En plus de cette démocratisation, les campagnes publicitaires du «Manger, Bouger», «5 fruits et légumes par jour», ont poussé les Français à s’inscrire en salle de sport. C’est pourquoi, désormais, on retrouve deux types de personnes dans ces enceintes: «Des personnes qui ont un objectif physique, qui veulent se muscler, atteindre des performances, et ceux qui veulent juste faire de l’exercice, s’entretenir, et garder la forme». Cependant, malgré l’augmentation du nombre de pratiquants, le PDG de L’Orange Bleue estime que la France est très en retard sur ses voisins européens: «Quand on compare le nombre de salles en France, environ 4000, on est très loin de l’Allemagne et l’Angleterre. Mais c’est aussi car on est le seul pays qui demande un diplôme reconnu par l’Etat pour les coaches sportifs», conclut-il.

(Le Figaro sport)


Notez cet article :
Le nombre de clubs de muscu en augmentation 4.40/5 - 20 votes

Auteur : Club Muscu


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Club Muscu

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre boutique préférée ?